Et si l’augmentation de salaire que viens de s’octroyer notre omniprésiment avait une justification moins évidente que son appât au gain et son coté président blingbling ?

Sarkozy devra verser une pension à son ex-épouse qui va poursuivre l’éducation du petit dernier. N’ayant jamais travaillé, Madame dépendra donc totalement de cette pension.

Sarkozy ne pourra verser à Cécilia qu’une partie de ses émoluments. Devant tout de même en conserver un peu pour lui même et ne disposant pas d’une fortune, seul son revenu déclaré officiellement pourra servir à ces versements.

S’il n’avait pu verser à son ex-épouse qu’une partie des 6000 euros net, l’ex-première dame de France aurait dû renoncer aux belles robes Prada et aux séjours en Suisse ou à New-York...

Par contre avec une base mensuelle de près de 20 000 euros, l’omniprésiment pourra assurer à Madame un confortable train de vie.

Et si cela était la vraie raison de cette augmentation ?

par Didier Rizzo
mardi 30 octobre 2007
Poster un nouveau commentaire