Après notre voyage en train, nous avons fait une petite balade dans le centre de la ville que les français appellent toujours Nankin. Cette visite nocturne de la partie mercantile et noire de monde de la ville ne restera pas un moment inoubliable de la visite.

Par contre, le lendemain nous débuterons agréablement la journée par une promenade sur le bord du lac Xuanwu. Notre hôtel est situé juste à côté de la porte ouverte dans la muraille de l’époque Ming qui en protège les rives. Nous découvrirons de multiples activités matinales des chinois, plutôt âgés il faut l’avouer : tai chi, groupes de femmes munies de petit tambour qui se concurrencent pour présenter la meilleure chorégraphie, danse de salon, diabolo chinois, manipulation de sabre, etc. Cela nous surprend beaucoup. Ainsi les chinois pratiquent effectivement ces activités chaque matin ? Ce ne sont pas des images fausses que les médias nous serinent ?

Le diabolo chinois provoque un hululement sourd lorsqu’il tourne et peut surprendre le promeneur. Encore une fois, les chinois ont inventé ce jeu dont le nom viendrait de "dia" à travers - "ballo" lancer.

Colline Pourpre : allée sacrée du premier empereur Ming

Nous partons ensuite vers la colline pourpre afin de découvrir le tombeau du 1er empereur Ming. En fait, seule la voie sacrée est ouverte au public. Une allée bordée de diverses paires de statues dont se dégage une sérénité qui a frappée chacun.

Mausolée du docteur Sun Yat Sen

Sur la colline, on trouve également le mausolée du docteur Sun Yat Sen, fondateur de la république de Chine. Les bâtiments aux murs blancs et au toit bleu reprennent les couleurs du drapeau du kuomintang (fond bleu avec disque blanc). Il nous faudra gravir les 392 marches pour arriver à la salle commémorative où l’on peut voir une statue en marbre blanc de Sun Yat-sen réalisée par le sculpteur français Paul Landowski.

1911 : Sun Yat Sen, fondateur du mouvement de libération du Kuo-min-tang provoque la chute de la dynastie Manchou et devient président de la république.

1921 : naissance du parti communiste chinois

1925 : mort de Sun Yat Sen remplacé par Tchang Kaï-Chek qui instaure un régime autoritaire et étend progressivement son pouvoir dans les régions nord et Pékin.

Durant notre ascension, nous serons souvent photographiés. Même si nous avons l’impression d’être les seuls occidentaux sur place, nous sommes très surpris, pour ne pas dire gênés par ces appareils photos et caméscopes qui se braquent discrètement sur nous.

Pont sur le Yangtsé

Avant de quitter Nanjing par avion, nous allons voir une des fiertés du peuple chinois, le pont sur le Yangtsé. Une énorme statue de Mao nous accueillera et la boutique de boules de verre peintes par l’intérieur nous sera évidement présentée…

Le Grand Pont de Nankin se situe au nord-ouest de Nankin et enjambe le fleuve. Il est gardé par des militaires et est d’une haute importance stratégique.

par Didier Rizzo
mardi 6 juin 2006
Poster un nouveau commentaire